Espaces Patrimoine écrit

 

 

 

 

 

 

 

Fonds Cazelles (Fonds ancien au rez-de-chaussée)


Au début des années 80, le fonds Cazelles est complètement à l’abandon : des livres empilés par terre, posés sur des étagères inaccessibles derrière des grilles dont on a perdu les clés... Curieusement, la chance de ce fonds est qu’il n’intéresse personne sur la commune mis à part quelques érudits. Heureusement, il est oublié dans des locaux naturellement sains. Le premier soin est de rassembler et d’évaluer l’importance et la valeur de ce fonds. Puis chaque livre est dépoussiéré, ciré et trié. On établit ensuite un premier inventaire manuscrit assez détaillé de la totalité des livres reliés.

Aujourd’hui, dans la médiathèque, le fonds Cazelles est conservé dans un magasin particulier, respectant les normes de conservation des documents patrimoniaux et sous alarme.

Les documents sont répartis sur 46 travées: soit 234.60 mètres linéaires. Le fonds patrimonial issu du leg Cazelles conservé à la Médiathèque Emile Cazelles est constitué de 7029 livres et documents dont 338 livres antérieurs à 1810, 5305 livres, 1229 périodiques, 67 cartes plans photographies, estampes, 91 lettres, livrets et papiers divers de 1810 à 1914. Philosophie, sociologie, politique, histoire sont les sujets dominants de ce fonds qui comprend également la bibliothèque d’un étudiant en médecine, et plus original, de nombreux livrets de théâtre de boulevard. Nombreux sont les livres dédicacés par les philosophes et les hommes politiques contemporains d’Emile Cazelles.

Depuis deux ans, ce fonds est valorisé dès que cela est possible, l’objectif est de  faire connaître au public son existence par l’organisation d’expositions, par l’accueil de chercheurs ou d’érudits locaux pour la préparation ou l’organisation de conférences diverses.

La dernière initiative a été d’intégrer une  commission patrimoine régionale. Son objectif est de diffuser et préserver via des plateformes de consultation un ensemble de documents numérisés. Elle choisit des thématiques rares sur le web (ex : la presse régionale, le vin). Le fonds Cazelles recèle une belle collection de livres traitants de viticulture, dont plus de 10 000 pages ont été sélectionnées pour être numérisées et diffusées sur ces plateformes.

Les documents du fonds ancien sont consultables sur place et sur rendez-vous et ne peuvent être empruntés.

 

 

Fonds local (Fonds ancien au rez-de-chaussée, au Musée de la Maison Romane et au local de l'Association d'Histoire et d'Archéologie)

 

La création du fonds local résulte d’une nécessité de rassembler tous les documents qui traitent de Saint-Gilles, et de tous les auteurs originaires ou liés à la ville. Ce ne sont pas forcément des documents anciens, mais rares par le nombre limité d’édition dont ils ont fait l’objet ou qui sont difficiles à racheter. A chaque opportunité, ce fonds qui s’inscrit dans l’histoire de la ville de Saint-Gilles est enrichi.

 

Afin de les préserver, ces documents sont uniquement consultables sur place, sur rendez-vous et ne peuvent être empruntés. 

Les documents traitant de l’histoire de la Ville conservés au Musée de la Maison Romane et au local de l’Association d’Histoire et d’Archéologie sont catalogués et insérés régulièrement dans la base documentaire de la médiathèque pour en étendre leur accès.

Ces documents peuvent être consultés sur place dans leurs locaux respectifs. Pour le Musée de la Maison Romane, sur rendez-vous et pour l’Association d’Histoire et d’Archéologie, une permanence se tient tous les mardis matin à la Maison Cazelles, 46 rue de la République, Saint-Gilles.

 

 

Les archives municipales (à la Maison Cazelles, 46 rue de la République)

 

Les archives municipales de Saint-Gilles sont véritablement la mémoire de notre ville. Le service des Archives conserve de nombreux documents retraçant l'activité de la commune et de ses habitants depuis le XVe siècle. Délibérations, état civil, instruction publique, voirie, bâtiments ou cultes, les documents apportent des informations précieuses sur de nombreux sujets qui participent à l'histoire de Saint-Gilles depuis plus de 500 ans. 

Les Archives municipales de Saint-Gilles assurent la collecte, le tri et classement, la conservation, la communication et la valorisation des archives produites ou reçues par les services municipaux. Le code général des collectivités territoriales fait obligation aux communes de consacrer des moyens et des locaux à leurs archives et notamment d'en faire le récolement à chaque renouvellement de la municipalité. La plupart des documents peuvent être librement consultés par tout un chacun : on ne refuse l'accès qu'aux documents trop abîmés ou contenant des informations trop sensibles.

Il existe trois périodes archivistiques qui servent à leur classement et qui se définissent comme suit : les archives contemporaines, de 1983 à nos jours ; les archives modernes, de 1789 à 1982 ; les archives anciennes, avant 1789.

Il existe un répertoire des archives contemporaines  sous format excel et en évolution constante, au gré des versements et des éliminations.

Un  répertoire est actuellement en cours de réalisation pour les archives modernes. L’analyse devrait être terminée avant la fin 2014. Il sera alors mis en ligne au format PDF.

Les archives anciennes sont pleinement inventoriées et leur description est accessible en ligne.

Une permanence est assurée tous les lundis matin à la mairie pour les recherches généalogiques et sur rendez-vous pour les archives anciennes.

 

Affichage gros caractères

Malvoyant
Thème par défaut

Ressources en ligne

Des centaines de cours en ligne pour  le développement des compétences personnelles de chacun.

Retrouvez ici des jeux éducatifs pour s’initier aux langues tout en s’amusant.