Festival Saint-Gilles à Contes Découverts 2016

 

La 21è édition du festival est l’occasion de rapprocher deux œuvres inscrites au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, à savoir l’abbatiale (au titre du bien en série «Les chemins de Compostelle en France») et le Conte (inscrit au Patrimoine immatériel).

Le festival « Saint-Gilles à contes découverts » s’inscrit cette année dans le programme des célébrations « abbatiale de Saint-Gilles, 900 ans d’un monastère roman ». C’est donc tout naturellement le Bestiaire médiéval qui a été retenu comme thème central du festival, et l’Association d’Histoire d’Archéologie et de Sauvegarde de Saint-Gilles (AHAS) comme partenaire.

 

 


Le Conte se partage entre les espaces de la médiathèque, la salle polyvalente, les écoles, la crèche, le marché… et s’invite au château. Mais, en cette année particulière, il investira aussi le site abbatial, notamment à l’occasion de la grande soirée festive du samedi 21 mai. Vous nous rejoindrez donc à l’ancien chœur, au cloître ou à la crypte où une parole contemporaine sera célébrée. Le spectacle de clôture du 25 mai sera également joué à l’ancien chœur.

 

Pour voir l’intégralité du programme, cliquez ICI

 

 

Les expositions visibles du 20 mai au 18 juin 2016 :

 

Les enfants s’investissent toujours davantage dans le festival. Au-delà des ateliers Conte, le temps périscolaire est consacré cette année à décliner la thématique médiévale. Le résultat de ce travail prendra des formes différentes : exposition de réalisations plastiques (Bestiaires revisités de l’abbatiale), BD, reportage vidéo, chant…

 

 

 

 

 

 

 

 


L’Association d’Histoire

d’Archéologie et de Sauvegarde de Saint-Gilles (AHAS) a réalisé de nombreuses expositions sur, chaque année, un thème différent. Après l’histoire de la ville, des Comtes de Toulouse, elle a consacré de nombreuses expositions à la façade de l’abbatiale et ses sculptures, et abordé des thèmes différents, ce qui a permis

d’évoquer le costume, les ornements floraux et aussi le bestiaire.

C’est cette exposition (réalisée en 1994) « Bestiaire de pierre de l’abbatiale de Saint-Gilles ou le symbolisme de l’animal roman » que nous reprenons cette année. Extraite des tiroirs de l’AHAS et remise en lumière, composée de photographies de Jean-Louis Le Strat accompagnées de texte de Marie-Françoise Griffeuille, elle nous permet d’avoir des vues anciennes sur la «façade-bestiaire» de l’abbatiale de Saint-Gilles, mais aussi malheureusement de constater la dégradation rapide de certaines sculptures. Elle sera complétée par une conférence et diverses rencontres.

 

Pour cette édition particulière, le festival va largement contribuer à l’ambitieux programme de valorisation de notre commune, au travers de son patrimoine et de sa politique culturelle.

 

N’oubliez pas que tous les spectacles sont gratuits mais les réservations préalables sont obligatoires.

 

Bilan Festival du conte 2016

 

Affichage gros caractères

Malvoyant
Thème par défaut

Ressources en ligne

NOUVEAU

Nos sites coups de coeur sur l'expo actuelle.

Des centaines de cours en ligne pour le développement des compétences personnelles de chacun.

Retrouvez ici des jeux éducatifs pour s’initier aux langues tout en s’amusant.