Toro’Arte

 

 

Pas très loin des arènes, nous vous proposons une exposition tauromachique à l’abri de la chaleur de la Féria 2017 :

- ELIOT, Huiles et aquarelles
- Olivier CAYZAC, Sculptures acier 
- Julie BERARD, Photographies

du 18 au 20 août (10h00-17h30)
et du 29 août au 7 octobre
aux heures d’ouverture de la médiathèque.

 

 

 

 

 

 

 

Eliot, peintre Arlésien

 

En 2012, Il installait son petit atelier à Aimargues, un endroit imprégné d’une culture taurine forte, source d’inspiration principale de ses œuvres.
L’année 2016 sera l’année des rencontres fortes avec l’équipe de Corrid’art, Maria Aguila de Domecq, les artistes Roman, Tom Garcia, Cayzac et quelques autres. L’enthousiasme sur les réseaux sociaux venu d’Espagne ou d’Amérique du sud  se traduiront par de nombreux projets en 2017, expositions, affiches, fresque dans les arènes d’Aimargues…

ELIOT nous présente ses œuvres à l’huiles et aquarelles et notamment pour la première fois, la série d’aquarelle taurine «antes de citar al miedo » 

 

 

 

Olivier Cayzac, sculpteur acier

Depuis 5 ans cet artiste nîmois travaille  l’acier. Il manie la matière avec une incroyable dextérité pour créer des sculptures de toutes tailles, tantôt abstraites tantôt réalistes sur des thèmes très diverses. Du buste à la statue grandeur nature, il répond à des commandes uniques (comme la statue grandeur nature d’Armand Vaquerin, joueur de rugby de Béziers).
Autodidacte, il est désormais célèbre pour son art taurin qu’il nous présente dans cette exposition. Il réalise ainsi en acier et au plus près des sujets, des matadors, des capes et vestes taurines et surtout des têtes de taureaux dans lesquelles il incruste de véritables cornes. 

 

 

 Julie Bérard, photographe

Autodidacte de la photographie depuis une dizaine d'années, Julie gardait ses clichés pour elle mais depuis trois ans elle commence à les exposer.
Elle photographie tout ce qui lui passe devant les yeux, la nature, les scènes de vie... mais la tauromachie reste son thème favori. Cette passion taurine qui persiste depuis sa plus tendre enfance s’étend bien au-delà des grandes arènes, dans  « le campo » qu’elle définit comme sa source d’énergie.
A travers ses noirs et blancs, ses détails, Julie suscite l'imagination de ceux qui les regardent et nous fait ressentir les émotions de la véritable « aficion ».


À consulter également


Affichage gros caractères

Malvoyant
Thème par défaut

Ressources en ligne

Des centaines de cours en ligne pour  le développement des compétences personnelles de chacun.

Retrouvez ici des jeux éducatifs pour s’initier aux langues tout en s’amusant.